Burkina Faso

BURKINA FASO : UNE APPROCHE GLOBALE CENTREE SUR NOTRE SOLUTION WATA

La technologie WATA fait déjà partie du paysage WASH du Burkina Faso grâce à l’installation de plus de 147 électrolyseurs WATA par différentes organisations. Antenna prend également part à la diffusion de la technologie WATA dans le pays. Elle cherche à développer des projets globaux s’insérant de manière cohérente dans les contextes locaux. Au Burkina Faso, Antenna travaille sur une approche divisée en trois volets ayant pour but la réduction de la prévalence des maladies hydriques ou dues à une mauvaise hygiène.

En parallèle, des études de marché ont été réalisées pour évaluer les besoins de chlore pour les ménages, les possibilités de proposer des programmes dans les écoles et la mise en place d’une production de flacons stabilisés diffusés à la population. Des discussions sont en cours pour valider la stratégie adéquate avec les acteurs clés et les partenariats à mettre en place pour assurer le meilleur impact possible

ACCENT SUR LA DÉSINFECTION : PARTENARIAT AVEC LE MINISTÈRE DE LA SANTÉ

Dans un premier temps, l’accent a été mis sur les hôpitaux et les centres de santé, qui ont des besoins importants en chlore, en particulier pour la désinfection. Produire du chlore localement est un avantage considérable par rapport au coût de l’eau de javel disponible, qui n’a, de plus, pas toujours la qualité souhaitée.

Un accord de partenariat entre le Ministère de la Santé et Antenna est en place depuis 2010 pour encadrer l’utilisation et l’installation de WATA dans les centres de santé. Deux études pilotes a ont été menées. Une première phase nous a conduit à développer des appareils mieux adaptés aux besoins (le Midi-WATA et le WATA-Plus), en collaboration avec le Centre Ecologique Albert Schweitzer pour leurs alimentations solaires. Les résultats de la seconde étude sont très positifs et permettent d’envisager un passage à l’échelle nationale. Le Ministère de la Santé a délivré un certificat de satisfecit à l’issue de cette deuxième phase.

burkina

TRAITEMENT DE L’EAU A DOMICILE (TED) ET EAU POTABLE

Mise en place d’un partenariat avec les Ministères de l’Éducation Nationale et de l’Alphabétisation (MENA) et de l’Environnement et des Ressources Halieutiques.

Malgré des efforts considérables réalisés dans le domaine du WASH, notamment dans le cadre du Programme National d’Approvisionnement en Eau Potable et d’Assainissement, différentes études démontrent qu’une trop grande part des burkinabés continue à boire une eau impropre à la consommation. Ainsi, aux yeux d’Antenna, le TED apparaît comme une évidence.

Des WATAs sont déjà intégrés dans les programmes de plusieurs organisations de développement visant à améliorer l’accès à l’eau potable, notamment Terre des Hommes, WaterAid, Oxfam, et Helvetas.

Antenna a pour ambition de susciter une profonde prise de conscience de l’importance du TED systématique et la pertinence des techniques de traitement au chlore. La demande ainsi créée pourrait être satisfaite grâce à une production sociale de chlore en flacons sur le modèle positif de Tinkisso-Antenna en Guinée. Une approche au niveau communal peut constituer une alternative cohérente.

Le programme école a pour but de sensibiliser les écoliers au TED. La présence d’un appareil WATA permet non seulement d’enseigner aux élèves les pratiques de désinfection au chlore, mais aussi de produire localement du chlore pour le traitement de l’eau consommée à l’école. Antenna a acquis une solide expérience dans le domaine grâce aux projets écoles menés à bien en Bolivie, à Haïti et au Kenya. Toutefois, la technologie peut parfaitement s‘intégrer dans les programmes WASH en cours ou en projet dans les écoles du Burkina Faso.

Ne pouvant mener à bien ces projets seule, Antenna est à la recherche de partenaires en permanence, tant pour le financement que le développement et la gestion des programmes.

  • Bénéficiaires : Le projet « hôpitaux » se déroule dans 26 centres de santé qui sont équipés de WATA et ont été formés à la production locale de chlore. Le passage à l’échelle est prévu entre 2016 et 2018. Des projets pilotes écoles sont en cours avec plusieurs organisations en collaboration avec le MENA
  • Financement : Antenna contribue au financement du projet hôpitaux et centres de santé. et recherche des fonds complémentaires pour le passage à l’échelle. La conception des deux autres volets, y compris la définition des budgets, est en cours.
  • Contact Antenna: Pierre-Gilles Duvernay, contactez-le en cliquant ici
  • Contact local: Evariste ZONGO de Baobab-Antenna, contactez-le en cliquant ici

EN SAVOIR PLUS

MÉDIAS

AUTRES ARTICLES