Recherches hypertension

Traitement de l’hypertension par des produits locaux

Combretum micranthum (connu sous le nom de Kinkeliba) et Hibiscus sabdariffa (connu sous le nom de Bissap) sont utilisés dans la préparation de boissons populaires en Afrique de l’Ouest. Ils sont également largement employés dans la médecine traditionnelle pour traiter diverses maladies dont l’hypertension.

Un essai prospectif randomisé et contrôlé a été mené auprès de 125 personnes adultes présentant une hypertension artérielle non compliquée (> 140/90 mmHg). Pendant 4 semaines, l’effet antihypertenseur de ces plantes a été comparé à celui du Ramipril (cf. graphique).

Le Kinkeliba et le Bissap ont été associés les deux à une réduction de la pression artérielle chez ces patients comparable à celle obtenue avec un traitement par Ramipril. Il a été observé que le Combretum réduisait de manière légèrement plus marquée la pression systolique et l’Hibiscus la pression diastolique.

Social Business

La Fondation Antenna diffuse ses technologies par le biais d’entreprises sociales. Les revenus des produits vendus serviront à financer des études supplémentaires dans les pays du Sud. Pour les antihypertenseurs, elle collabore entre autre avec l’Université de Genève, l’université Gaston Berger à St. Louis et la DIXA AG à St. Gall, qui diffuse les produits sous les noms de Hibissap® et Mikeliba®. En tant qu’entreprise, vous pouvez directement contacter la DIXA AG sous [email protected]

Ce projet est une initiative du programme Antenna Médecines visant à freiner l’épidémie d’hypertension auprès des populations démunies mais également dans les pays occidentaux où la demande en produits naturels et dépourvus d’effets indésidérables est grandissante.

Hibissap® et Mikeliba®

Sécurité & production

Le traitement a été bien toléré et aucun événement indésirable grave lié au traitement n’a été signalé.

L’absence de contamination microbienne, de métaux lourds, de pesticides et d’aflatoxines est vérifiée en Suisse de manière à répondre aux exigences de qualité de la pharmacopée européenne. De même, chaque lot de plante est standardisé selon les normes européennes.

Toutes les plantes ont été cultivées et préparées avec soin par une coopérative de femmes au Sénégal. Le tout selon les principes du commerce équitable.

Etude clinique

Une nouvelle étude randomisée controlée multicentrique est en cours – cette fois-ci afin de voir si une combinaison des deux plantes vient à bout des hypertensions plus résistantes. Cette étape est essentielle avant de pouvoir diffuser les résultats et suivre l’impact en santé publique. Il ne suffit pas de faire baisser la pression artérielle, il faut aussi s’assurer que cette baisse est accompagnée d’une diminution des problèmes de santé en général.

L’équipe sur place est composée d’enseignants et praticiens à la Faculté de médecine de Saint-Louis du Sénégal et à l’hôpital qui y est attaché. Des étudiants locaux participent aussi à cette étude, notamment dans le cadre de leurs travaux de doctorat.

Publications