Écoles professionnelles

Des projets cherchent à renforcer des connaissances techniques dans les écoles professionnelles en établissant des partenariats universitaires nord-sud.

PRODUCTION PAR UNE ÉCOLE PROFESSIONNELLE D’UNE TECHNOLOGIE POUR LA CONSERVATION DES DENRÉES PÉRISSABLES AU BURKINA-FASO.

 
Le taux d’électrification au Burkina Faso est de 9,6 % dans les zones rurales (Banque mondiale, 2017). Alors que l’économie du pays dépend principalement de l’agriculture qui emploie près de 80 % de la population active, la grande majorité de la population ne possèdent aucun moyen de conservation par le froid des denrées alimentaires périssables comme les fruits et les légumes. Cela nuit tant à la lutte contre la faim que contre la malnutrition.

Le projet « Réfrigérateur Solaire Mobile » s’inscrit dans cette problématique d’accès à l’énergie par les populations vulnérables. La démarche choisie est d’accompagner des jeunes d’une école professionnelle dans la résolution de la problématique énergétique de leur pays. Le projet vise à renforcer leurs connaissances techniques pour qu’ils puissent concevoir et développer des réfrigérateurs solaires mobiles. Ils bénéficieront également d’une formation d’entrepreneuriat pour développer une activité génératrice de revenu concrète par la vente de ces réfrigérateurs, créant ainsi un pont entre le monde académique et le monde professionnel.

Les élèves sont sensibilisés aux logiques du développement durable dans une vision de “green business”, suite à la conception d’une technologie qui se veut verte, locale, abordable. Le réfrigérateur solaire mobile sera fabriqué en grande partie avec des intrants trouvés sur place, ce qui valorise le savoir-faire local et l’utilisation de matériaux recyclés.

Le réfrigérateur solaire mobile est une innovation sur le marché du Burkina Faso. Cette technologie pourra permettre aux commerçant(e)s d’acquérir une technologie de pointe tout en évitant les coûts de charge d’électricité trop élevés.

Le dispositif du Pay-As-You-Go sera intégré. Il permet aux commerçants de se procurer des réfrigérateurs solaires par microcrédits, ce qui rend la technologie encore plus abordable.

Ce projet holistique s’inscrit donc dans la politique énergétique de L’Etat Burkinabè. Il développe une innovation technologique utilisant l’énergie solaire tout en favorisant l’entrepreneuriat des jeunes et en répondant aux besoins des populations dans les domaines du développement durable (santé, éducation, environnement, agriculture et économie).