Programmes prison au Rwanda avec le CICR

Une bonne hygiène : une condition de vie

Plus de 53’945 détenus dans 15 maisons carcérales sont encadrés par RCS et accompagnés par CICR dans le cadre d’eau, hygiène et assainissement.

La moyenne de populations par prison irait jusqu’ à 3’596 personnes alors que la moyenne des personnes affectées par des maladies d’origine hydrique est estimée à 20 cas par mois pour la diarrhée simple, 2 cas de diarrhée sanglante, 1 cas de typhoïde et 6 cas d’infections urino-vaginales par prison. La particularité des cas des infections urinaires et vaginales a été beaucoup plus déclarée dans les prisons de femmes à Ngoma et Nyamagabe. Ces indicateurs prouvent des efforts non négligeables de Rwanda Correctionnal Service et ses partenaires dont le CICR.

Le WATA ayant trouvé son succès au niveau du CICR à travers le monde, depuis l’année 2015, MMA accompagne le CICR Rwanda dans son programme d’autoproduction du chlore liquide pour la désinfection des prisons.

 Programme « PRISON »

 

    1. Appui technique et renforcement des capacités de staff du Rwanda Correctional Service et les détenus produisant du chlore liquide par WATA pour la désinfection des prisons.
    2. Mise en place d’un plan stratégique de pérennisation (2016-2020) de l’approche WATA au Rwanda.

    Les maisons carcérales sont des lieux de correction où les prisonniers ont certains droits qui sont inaliénables : le droit à la vie. La situation d’exposition aux maladies hydriques rend notamment la prison de Munzenze invivable – à Goma, une ville dans l’Est du pays à la frontière du Rwanda. En ce moment, certains activistes des droits de l’homme vont jusqu’à indexer les responsables de la prison de monnayage des cellules de prison. Et pourtant, à l’égard de MajiMaisha-RDC, ce sont ces responsables qui ont encouragé le processus d’assainissement et hygiène par la production et l’utilisation du chlore liquide en vue de rendre acceptables les conditions de vie dans Munzenze.

    La collaboration entre MMA-RDC (ainsi que ses partenaires) et la prison Munzenze pour faciliter la réussite des actions prévues va contribuer à protéger plus de 1000 personnes présentes dans ladite maison carcérale. Des femmes et des enfants prisonniers bien être les plus vulnérables dans de telles circonstances.

    L’expertise d’Antenna et CICR au Rwanda servira de modèle au MajiMaisha-RDC avec le partenariat avec le CICR.

Résultats

Le niveau du respect des conditions d’hygiène par WATA dans les prisons du Rwanda par le chlore liquide connu et un satisfécit du CICR est acquis et un cadre de collaboration tripartite MMA-CICR et RCS : pérennisation est signé.

Nombre de bénéficiaires

  • Programme « Prison» : environs 53 945 personnes

 Perspective

D’ici 2020, MajiMaisha-ANTENNA / RDC aura contribué à la lutte contre les maladies hydriques par une réduction des infections et contagions dues au manque d’hygiène dans les maisons carcérales du Rwanda.

Partenaires

  • CICR

Budget

  • Budget annuel estimé : –
  • Durée de projet : 2014-2020

Contact

Contact chez Antenna – Genève

Pierre-Gilles DUVERNAY (Chargé de programmes Eau potable Afrique et Conseiller technique)

[email protected]

Contact local

Guillain KULIMUSHI (Coordinateur et point focal Antenna Technologies en RDC)

[email protected]