Népal : améliorer l’accès à l’eau potable dans les écoles et pour les ouvriers

Promotion de la chloration de l’eau dans et par les écoles

Le projet de notre partenaire népalais ECCA consiste à améliorer l’accès à l’eau potable dans les écoles et les communautés dans le centre et l’est du Népal, grâce à la production locale de chlore avec les WATA, sa mise en flacon et sa distribution. ECCA (Environmental Camps for Conservation Awareness) est une organisation dédiée à l’amélioration de l’environnement scolaire pour diminuer l’absentéisme. Les élèves sont des excellents vecteurs de communication auprès de la communauté.

ECCA a élaboré des supports éducationnels portant sur l’hygiène et le chlore (panneaux d’information, questionnaires, étiquettes autocollantes pour flacons, dépliants, t-shirts, casquettes et sacs WATA). Grâce à l’utilisation de Mini-WATA, les écoles produisent leur propre chlore pour la désinfection de l’eau mais aussi des toilettes communes. Le programme se déroule maintenant dans plus de 40 écoles.

En parallèle, ECCA a aussi développé son propre laboratoire de fabrication de chlore stabilisé qui est vendu sur demande aux associations, aux ONG, aux écoles ou aux petites entreprises. L’utilisation du chlore est également promue auprès de commerçants, tels que les vendeurs d’eau en bouteilles. Une entreprise sociale pourrait voir le jour en 2015.

Bénéficiaires : 100 000 personnes

Financement DDC et Antenna : 130 000 CHF sur quatre ans (2010-2013);

Financement Drop for Life : 30 000 CHF sur trois ans (2012-2014).

Contact Antenna : Fanny Boulloud

En savoir plus : Fact sheet ECCA

Améliorer l’accès à l’eau potable pour les ouvriers (CSR) 

Le Projet Safe Water de MinErgy vise à diminuer l’absentéisme des ouvriers dû aux maladies hydriques en assurant l’accès à l’eau potable grâce à des réservoirs d’eau chlorée.

Approvisionner les travailleurs en eau potable

Des mobilisateurs sociaux du projet MinErgy se chargent des activités de sensibilisation. Ils utilisent des petites fioles pour tester la présence ou l’absence de bactéries dans l’eau. En cas de contamination bactérienne, l’échantillon devient noir, ce qui permet de montrer qu’une eau claire n’est pas toujours une eau de qualité. Cette approche pourrait devenir un modèle pour toutes les briqueteries de la région de Kathmandu.

Comment mettre sur pied un modèle économique ?

L’objectif du projet est de trouver, en coopération avec les ouvriers et les propriétaires des briqueteries, un modèle viable reposant sur l’approvisionnement en eau potable des ouvriers. Le modèle doit être acceptable d’un point de vue social pour les ouvriers et les entrepreneurs. Il doit aussi être accessible aux ouvriers, tout en étant rentable pour le fournisseur d’eau. Il doit aussi reposer sur une technologie propre.

Bénéficiaires : 1 500 bénéficiaires

Budget : 40 000 CHF (2010-2013)

Contact Antenna : Fanny Boulloud

En savoir plus : Fact sheet Minergy