Fonctionnement des WATA

De l’eau, du sel, de l’électricité… et des manipulations adéquates

Un appareil WATA est un outil simple permettant de produire de l’hypochlorite de sodium (équivalent à 6g/L de chlore actif) avec uniquement de l’eau, du sel et de l’électricité. Vous immergez l’appareil WATA dans une solution d’eau salée (25 grammes par litre), vous le connectez à une source d’électricité adéquate, et l’électrolyse commence. Celle-ci transforme le sel dissout (chlorure de sodium) en chlore actif (hypochlorite de sodium).

L’« électrolyse » est la dissolution ou la décomposition chimique d’une substance par le passage d’un courant électrique à travers elle. Dans notre cas, l’électrolyse décompose l’eau et le sel, ce qui produit du chlore. L’appareil WATA ne fait qu’utiliser une technique bien connue utilisée pour la production de chlore depuis presque 200 ans. C’est la conception du WATA qui en fait un appareil tout à fait spécial. Ainsi, le WATA est simple et sûr à manipuler et à utiliser. Il fonctionne avec de faibles (ou importantes, selon le souhait) quantités d’eau et de sel, et nécessite de simples récipients pour contenir les liquides.

Eau

L’eau que vous utilisez pour l’électrolyse doit être claire, de même que l’eau que vous traiterez avec le concentré de chlore actif obtenu. La chloration d’une eau trouble ou boueuse ne peut pas être garantie. Par conséquent, si l’eau est trouble, il est nécessaire de la filtrer ou de laisser les sédiments se déposer ou floculer au préalable.

Sel

La conductivité de la solution saline augmente de pair avec la concentration de sel, ce qui influe sur le passage de l’électricité dans la solution. Le rendement de production de chlore actif des appareils WATA ne peut être garanti que si la concentration initiale de sel dans l’eau est précisément de 25 g/l. Plus le volume d’eau à électrolyser est petit, plus il y a un risque de surdosage ou de sous-dosage du sel du fait de la précision nécessaire pour en mesurer la quantité.

Si vous n’avez pas accès à du sel de qualité ou que vous ne pouvez pas vous assurer d’en dissoudre exactement 25 g/l, nous vous recommandons vivement d’utiliser de la saumure saturée pour préparer votre solution saline.

Préparation de la saumure saturée

Une saumure saturée est une solution dans laquelle une quantité maximale de sel a été dissoute. En effet, l’eau a une « capacité de dissolution » du sel de 360 g/l, capacité qui ne varie que peu avec la température. Ainsi, lorsqu’on tente de dissoudre de très grandes quantités de sel dans un volume d’eau donné contenu dans un récipient, celle-ci en dissout autant que sa capacité de dissolution le permet. La limite est de 360 grammes pour un litre, de 720 grammes pour deux litres, etc. Dans les « recettes » que vous trouverez dans les manuels d’utilisation, nous suggérons, pour des raisons pratiques, d’utiliser 400 grammes de sel, afin d’être sûr de parvenir à une saturation totale. Une fois la limite atteinte, la solution est dite « saturée ». Si vous ajouter des grains de sel, ils ne se dissoudront pas – ils resteront au fond du récipient. Si c’est le cas, ôtez-les à l’aide d’un filtre.

Si vous utilisez la méthode de la saumure saturée pour l’électrolyse avec un WATA, le volume de saumure doit représenter 1/13 du volume total à électrolyser.

Wata shop en ligne