Chiffres clés

Un changement complet de paradigme en agriculture vers des systèmes de productions agroécologiques polyculturaux diversifiés est impératif:

La politique agricole et alimentaire actuellement majoritaire, favorisant les exploitations monoculturales de grandes tailles, fondée sur le pétrole et l’utilisation d’engrais et de produits phytosanitaires issus de la chimie de synthèse, n’est pas durable.

  • Elle détruit le sol fertile, ressource fondamentale non-renouvelable (1,5 mètre de sol cultivable se forme en moyenne en 10’000 ans)
  • Elle gaspille des immenses quantités d’eau douce et empoisonne chimiquement le cycle de l’eau (cours d’eau, nappes phréatiques, mers, océans, etc.)
  • Elle affecte gravement la biodiversité, tant animale que végétale
  • Elle cause des problèmes systémiques de santé publique, tant pour les producteurs que les consommateurs
  • Alors que près d’un milliard d’êtres humains, dont 75% de paysans souffrent de la faim, un tiers de la nourriture produite sur notre planète est gaspillée ou perdue, soit 1,3 Mia de T/an (FAO gaspillage, 2011)et un tiers de la population d’âge adulte dans les pays industrialisés est en surpoids et 10% sont obèses. (OMS, s.d.)
  • À l’échelle mondiale, le nombre de cas d’obésité a presque triplé depuis 1975. (FAO obésité, 2018)

La problématique globale en quelques chiffres :

La terre :

  • 11,5 milliards d’hectares (ha) de terre non arables / 5 milliards ha de terres arables, cultivables (World Bank).
  • Il faut un minimum de 0,07 hectares pour subvenir durablement aux besoins d’une personne. En 1961, il y avait 0,45 hectares de terre disponible par personne. En 2011, il reste moins de 50% d’hectares disponibles par personne. (0,20 ha) (UNCCD, 2014)
  • Erosion, baisse de fertilité des sols et surpâturage pourraient toucher jusqu’à 40% des terres agricoles. (World Bank, 2011)
  • Parmi les 5 milliards ha de terres arables présents sur la planète, plus de 40% sont gravement touchés par la déforestation, l’érosion, la dégradation physique et biochimique et la désertification (CSFD, UNCDD).
  • 1,5 millions d’hectares de terres cultivables perdues par an. (World Bank, 2011)
  • 30 millions ha de sol cultivable disparaissent chaque année, soit la superficie de l’Italie (FAO).
  • 25 à 40 milliards de tonnes de sol sont perdus chaque année par l’érosion (FAO).
  • La consommation mondiale de viande a augmenté de 40% entre 2000 et 2017. Au rythme actuel, une augmentation de 75% est attendue entre 2017 et 2050 (WWF viande, s.d.)
  • 14,5% des émissions globales de gaz à effet de serre proviennent des chaînes d’approvisionnement de l’élevage (FAO élevage, 2016)
  • Produire 1kg de bœuf entraîne l’émission de 15,4kg de CO2, alors que pour 1kg de lentilles, seulement 0,7 kg de CO2 sont émis (WWF viande 2, s.d.)
  • La production de 100 g de bœuf engendre des émissions de 105 kg de CO2. En comparaison, celle de fromage en provoque 6 fois moins, celle de tofu 30 fois moins et plus de 60 fois moins pour certaines légumineuses (The Guardian, 2018)
  • L’ensemble de la production alimentaire mondiale est responsable d’un tiers des émissions de gaz à effet de serre. (RTS, 2019)
  • La production de viande et de produits laitiers nécessite 87% des terres agricoles mondiales et cause 57% de la pollution d’eau douce, alors que ces denrées n’apportent qu’une minorité des protéines et calories de l’alimentation (The Guardian, 2018)
  • La viande et les produits laitiers utilisent la grande majorité des terres agricoles (> 80%) et produisent 60% des émissions de gaz à effet de serre de l’agriculture. (The Guardian, 2018)
  • La cessation de la consommation de viande et produits laitiers permettrait de réduire de moitié les émissions gaz à effet de serre e liés à l’agriculture et d’économiser des surfaces agricoles équivalentes à la surface de l’Europe, des Etats-Unis, de la Chine et de l’Australie combinées (The Guardian, 2018)
  • Produire 1Kg de viande de porc émet autant de CO2 que cultiver 80kg de pommes de terre. (WWF viande 2, s.d.)

La forêt :

  • 13 millions d’hectares de forêts sont détruits chaque année, soit la superficie de l’Angleterre (ONU: conservation des forêts, 2015)
  • 80% de la déforestation est due à l’agriculture (WWF viande, s.d.)
  • Le déboisement et la dégradation des forêts à l’échelle mondiale sont responsables de 15 à 17 % des émissions de gaz à effet de serre. (World Bank, 2011)
  • Par exemple, plus de 20% de la superficie de la forêt amazonienne a déjà été ravagée, notamment pour faire place aux nouvelles parcelles agricoles monoculturales. Au rythme actuel, cette proportion atteindra 30% en 2030 (WEF). D.A.  Propos Tenus avant les feux de 2019
  • L’Amazonie a déjà perdu près de 20% de sa surface totale, du fait notamment des pressions du front agricole et pastoral mais aussi des impacts des secteurs forestiers et miniers (WWF en Amazonie, s.d.)
  • Autre exemple, la forêt primaire de Madagascar, recouvrant plus de 86% du territoire en 1952, aujourd’hui gravement menacée et présentant une couverture végétale de moins de 8%, avec des conséquences désastreuses sur le cycle hydrique de l’île. En 2015, le WWF estime le rythme actuel des pertes forestières malgaches à 200’000 ha par an.

L’eau :

Seul 2,8% de l’eau présente sur la planète est douce. (CIEAU, s.d.)

Seul 0,7% de ces 2,8% est disponible et utilisable par l’Homme (CIEAU, s.d.)

  • 2,1 milliards de personnes n’ont pas accès à l’eau potable (OMS, UNICEF, 2017).
  • 40% de la population mondiale (2,8 milliards) vivent dans des régions où l’eau est rare et 0,9 milliards de personnes n’ont pas accès à l’eau potable (UNCCD, 2014)
  • 4,4 milliards ne disposent pas de réseau d’assainissement (UNICEF, 2017).
  • A l’échelle planétaire, l’humanité disposait de 17’000 m3 de réserve par habitant et par an en 1950. Cela est passé à 7’500 m3 en 1995, 5’700 m3 aujourd’hui (selon Ministère Français de l’Ecologie) et moins de 5’100 m3 en 2025 (selon Eurostat 2002). (CIEAU, s.d.)
  • Plus d’un tiers de la surface terrestre du monde et près de 75 % des ressources en eau douce sont maintenant destinées à l’agriculture ou à l’élevage (IPBES, s.d.) avec 85% de pertes pour le végétal, majoritairement dues au mode monocultural (WWAP).
  • La production de 1 kg de viande nécessite autant d’eau utilisée par un ménage moyen sur une période de 10 mois (50litres/personne/jour) (UNCCD, 2014)

La biodiversité :

Disparition des espèces animales et végétales multipliées par 100 depuis 1900. (Planétoscope, s.d.)

Extinction sans précédent depuis les dinosaures il y a 66 millions d’années (IPBES).

  • Extinction dramatique des populations d’abeilles et de vers de terre, indispensables à la production alimentaire (ONU). Par exemple, l’Allemagne a constaté sur son territoire une disparition de 75% de la population d’insectes volants en moins de 30 ans. (National Georaphic, s.d.)Il y avait en moyenne 2 tonnes de vers de terre par ha en 1950. Moins de 200 kg par ha de nos jours (Planétoscope vers de terre, s.d.)
  • Les abeilles contribuent à 75% de la production alimentaire mondiale par pollinisation. Sans insectes pollinisateurs, on ne pourrait plus produire certains fruits et légumes. De plus, la pollinisation naturelle des abeilles a une valeur économique d’environ 153 Mia €/an, soit l’équivalent du PIB du Portugal. (National Georaphic, s.d.)
  • Globalement, 60% des animaux sauvages ont disparu depuis 1970. Dans les zones tropicales et en Amérique latine, très durement touchées par la déforestation, l’hécatombe est de 89%. 83% pour les espèces d’eau douce (WWF, 2018)

L’humanité :

7,7 milliards aujourd’hui. 9,7 en 2050 (ONU, 2019)

  • 1% de la population mondiale possède plus que les 99% restants (Oxfam, 2020)
  • 26 milliardaires possèdent autant de richesses que la moitié de l’humanité (Oxfam, 2019)
  • Le 10% de l’humanité le plus riche est responsable de 49% des émissions globales de CO2. Les 50% les plus pauvres, de moins de 10% (Pelsmakers, 2019)
  • 737 millions de personnes vivent dans l’extrême pauvreté
  • Il est considéré à 1 milliard le nombre de personnes pauvres et presque autant de personnes extrêmement pauvres (FAO , 2015)
  • 795 millions de personnes souffrent de faim chronique (FAO , 2015)
  • 3,4 milliards de personnes survivent avec moins de 5€/jour ( $5.50 USD par jour) (Oxfam, 2019)
  • 1.22 milliard de personnes vivent avec moins de 1,25$ par jour
  • 2.4 milliards de personnes vivent avec moins de 2$ par jour. (ONU, 2014)
  • 50% des enfants dans le monde vivent dans la pauvreté (UNICEF, 2015)
  • En 2019, 420 millions d’enfants vivent dans des zones de guerre, soit 1 enfant sur 5, pire chiffre enregistré depuis 20 ans (Save the Children, 2019)
  • Il est estimé qu’environ 40 millions de personnes sur la planète vivent dans l’esclavage proprement dit (ILO, 2017)
  • 62,5% sont soumis au travail forcé (1,76 mio dans l’agriculture et la pêche / 2,4 mio dans les manufactures / 2,88 mio dans la construction / 3,84 mio dans le travail domestique / 4,8 millions dans l’industrie du sexe) (ILO, 2017)
  • 37,5% sont soumis au mariage forcé (ILO, 2017)
  • 10 millions sont des enfants esclaves (ILO, 2017)
  • 71% de l’ensemble des esclaves dans le monde sont des femmes (ILO, 2017)

CIEAU. (s.d.). Récupéré sur https://www.cieau.com/connaitre-leau/les-ressources-en-france-et-dans-le-monde/ou-en-sont-les-ressources-en-eau-dans-le-monde/

FAO , s. a. (2015). Récupéré sur http://www.fao.org/3/a-i4910f.pdf

FAO élevage. (2016). Récupéré sur http://www.fao.org/3/a-i6345f.pdf

FAO gaspillage. (2011). Récupéré sur http://www.fao.org/food-loss-and-food-waste/fr/

FAO obésité. (2018, février 16). Récupéré sur https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/obesity-and-overweight

ILO. (2017). Récupéré sur https://www.ilo.org/wcmsp5/groups/public/—dgreports/—dcomm/documents/publication/wcms_651912.pdf

IPBES. (s.d.). Récupéré sur https://ipbes.net/news/Media-Release-Global-Assessment-Fr

National Georaphic. (s.d.). Récupéré sur https://www.nationalgeographic.fr/environnement/disparition-des-abeilles-hecatombe-involontaire

OMS. (s.d.). Récupéré sur https://www.who.int/gho/ncd/risk_factors/overweight_text/en/

ONU. (2019, juin 17). Récupéré sur https://www.un.org/development/desa/fr/news/population/world-population-prospects-2019.html

ONU: conservation des forêts. (2015, mars 16). Récupéré sur https://www.un.org/press/fr/2015/sgsm16597.doc.htm

Oxfam. (2019, janvier 21). Récupéré sur https://twitter.com/oxfamfrance/status/1087224360836972545?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1087224360836972545&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.latribune.fr%2Feconomie%2Finternational%2Fcomment-26-milliardaires-detiennent-autant-d-argent-que

Oxfam. (2020, Janvier 20). Récupéré sur https://twitter.com/oxfamfrance/status/1219033054175473664

Pelsmakers, S. (2019, avril 2). Récupéré sur https://twitter.com/sofiepelsmakers/status/1113038876531220480

Planétoscope. (s.d.). Récupéré sur https://www.planetoscope.com/biodiversite/126-disparition-d-especes-dans-le-monde.html

Planétoscope vers de terre. (s.d.). Récupéré sur https://www.planetoscope.com/Faune/2018-les-vers-de-terre.html

RTS, S. (2019, août). Récupéré sur https://www.rts.ch/info/economie/10653653-viande-et-climat-sont-conciliables-voici-la-recette-des-scientifiques.html

Save the Children. (2019). Récupéré sur https://www.savethechildren.org.uk/content/dam/gb/reports/stop_the_war_on_children_report_2019.pdf

The Guardian, S. (2018, mai 31). Récupéré sur https://www.theguardian.com/environment/2018/may/31/avoiding-meat-and-dairy-is-single-biggest-way-to-reduce-your-impact-on-earth

UNCCD. (2014). Récupéré sur https://www.unccd.int/sites/default/files/documents/Land_In_Numbers_web.pdf

UNICEF. (2015, octobre 15). Récupéré sur https://blogs.unicef.org/fr/blog/7-faits-sur-la-pauvrete-des-enfants-que-vous-devez-connaitre/

World Bank. (2011). Récupéré sur http://documents.worldbank.org/curated/pt/849721468137103610/pdf/656500WP0v10FR0016020110Box365717B0.pdf

WWF en Amazonie. (s.d.). Récupéré sur https://www.wwf.fr/espaces-prioritaires/amazonie

WWF viande. (s.d.). Récupéré sur https://www.wwf.fr/agir-au-quotidien/alimentation/viande

WWF viande 2. (s.d.). Récupéré sur https://www.wwf.ch/fr/nos-objectifs/viande-et-produits-laitiers

WWF, P. (2018). Récupéré sur https://www.wwf.fr/sites/default/files/doc-2018-12/29112018-LPR-Soyons-Ambitieux.pdf