Adduction d’eau potable en Afrique

 

UTILISATIONS DES WATAs – UN NOUVEAU CONCEPT POUR LES AEP

La chloration des réseaux d’adduction d’eau potable (AEP) est le moyen le plus efficient de fournir de l’eau potable aux populations rurales dans les pays en développement. Antenna avec ses partenaires terrain a développé un plan d’un local de production et une description des procédures d’implémentation des AEP au Burkina Faso et a mis ces outils à la disposition des gouvernements, des ONG et du secteur privé pour le répliquer dans le monde entier.

L’OBJECTIF DU PROJET INITIAL

Le projet initial “Adduction d’eau potable au Burkina Faso” a pour but d’améliorer l’accès à l’eau potable dans les communes rurales du Burkina Faso. Pour cela, une solution de chlore (6g/L), produite in-situ grâce à la technologie WATA™, est injectée au travers d’une pompe doseuse dans les canalisations afin de rendre l’eau potable.

Le projet est implémenté dans 6 villages en étroite collaboration avec le Ministère de l’Eau et de l’Assainissement (MEA) et le Ministère de la Santé du Burkina Faso. La technologie est très simple à utiliser et entretenir et le fontainier peut s’en occuper seul.

POINTS CLEFS

  • WATA™ est une technologie simple, efficace, et quasi autonome
  • La chloration se fait in-situ dans un local au pied du château d’eau
  • Au Burkina Faso, le système suit les normes de 2013 émises par le gouvernement pour les AEPS, impliquant une obligation de contrôler la qualité de l’eau
  • Ce projet comble les demandes venues du terrain, et ne crée pas de nouveaux besoins.

Plus d’infos sur le projet dans la fiche rechnique et dans le document d’installation et dans la présentation qui a été faite lors du forum de partage des savoir de la Fédération vaudoise de coopération FEDEVACO.